A la rencontre d’une femme politique française à l’Assemblée nationale - Lycée Ferdinand BUISSON ELBEUF

A la rencontre d’une femme politique française à l’Assemblée nationale

, par Webmestre - Format PDF Enregistrer au format PDF

Ce mardi 11 avril 2023, nos délégués au CVL ont eu l’honneur de faire la connaissance de notre député de circonscription Madame Alma DUFOUR et sa collaboratrice Mlle Mathilde CAILLARD.

Après une visite de l’Assemblée nationale, des rencontres insolites voire déroutantes, c’est sur la cour d’honneur, à l’air libre et dans une ambiance décontractée, que notre député a souhaité répondre aux diverses interrogations de nos élèves.

Au travers de leurs questions, nos délégués du CVL cherchaient à découvrir le parcours ambitieux de cette femme politique française.

Militante écologiste au préalable, Alma DUFOUR, s’est engagée politiquement afin de briser l’omerta institutionnelle sur les questions environnementales. Pour autant, elle fait bien le distingo auprès des élèves entre son engagement dans la vie politique qui correspond à une participation active à la vie politique, et sa position partisane.

Actuellement membre de la commission des finances, elle explique aux élèves que les amendements sont votés dans un premier temps au sein des commissions avant d’être votés solennellement au sein de l’hémicycle.

Être député, c’est aussi avoir une amplitude de travail horaire variable qui peut atteindre 80 heures par semaine. C’est donc mettre de côté un tant soit peu, sa vie privée, familiale et sociale afin de se consacrer pleinement à la cause citoyenne.

Les députés de l’Assemblée nationale peuvent être issus de formations diversifiées. La place de député n’est pas une exclusivité réservée aux sciences politiques.

Elle ajoute que la légitimité du député au sein de l’hémicycle relève principalement de sa forte capacité de prestance en matière de défense des intérêts publics et de justice sociale, et ce, dans le respect des règles démocratiques et principes républicains.

Alma DUFOUR défend la parité dans les institutions et lutte contre toutes les formes de stéréotypes, elle en vient même à sortir des sentiers battus concernant les codes vestimentaires au sein de l’hémicycle.

Notre député nous fera l’honneur de venir au lycée, le lundi 22 mai à 14h00, l’occasion de remettre sur table le projet de réhabilitation du lycée afin de le rendre plus hospitalier.

juillet 2024 :

Rien pour ce mois

juin 2024 | août 2024

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?